Dunkerquois

5 février 2024 à 17h21 par Bastien Ducrocq

Le carnaval, cette grande fête qui a un coût

Plusieurs centaines de milliers d'euros engagés par la ville chaque année

Si les associations prennent la charge de l'organisation des bals, la Ville participe également
Si les associations prennent la charge de l'organisation des bals, la Ville participe également
Crédit : DeltaFM

À l’aube des Trois Joyeuses qui vont animer Dunkerque, l’impatience se fait sentir chez les carnavaleux. Du côté de la Ville de Dunkerque, les services et les agents s’activent pour que tout se déroule sans encombre. Un investissement humain et financier important pour la commune.

550 000 euros, c’est ce que coûte l’organisation du carnaval à la mairie de Dunkerque chaque année. C’est le budget pour organiser ou contribuer à l’organisation des 10 bals et des 9 bandes que compte la Cité de Jean Bart. Car le carnaval mobilise du temps, des bras et donc de l’argent. La municipalité mobilise chaque année près de 110 agents, tous services confondus.

110 agents mobilisés quotidiennement

Quelques exemples : le service animation et la direction de la communication d’abord, qui œuvrent pour faire connaître et faire rayonner l’événement, mais aussi, et c’est moins connu, participent à la création des parcours des bandes, déposent les dossiers en Préfecture pour ces parcours, participent à la sélection des musiciens ou encore à la diffusion de l’événement auprès des médias.

Tous les services concernés

La Police Municipale, bien sûr, pour assurer votre sécurité. Tous les agents sont mobilisés sur l’événement pour barrer les routes et patrouiller, ou encore, les services techniques, fortement sollicités avec le montage et démontage des podiums, la logistique, ou la propreté avec l’action de dizaines d’agents pour rendre la ville propre après le passage des milliers de masquelours. Le carnaval, c’est une énorme machine avec des dizaines de rouages sans lesquels, la fête ne serait pas possible.

Plusieurs dizaines de milliers de personnes sont attendues pendant les trois jours de fête dans la cité de Jean Bart.