Dunkerquois

29 février 2024 à 6h51 par Cyril Frémin

La Communauté urbaine de Dunkerque s’attaque aux logements insalubres

Plusieurs nouvelles mesures viennent d’être prises.

Communauté urbaine de Dunkerque
500 logements dans le centre-ville de Dunkerque sont en E ou en F.
Crédit : Ville de Dunkerque, illustration

Le logement, une vraie bataille qui s’annonce dans le Dunkerquois pour les prochaines années.

C’est le revers de la médaille des futures dizaines de milliers de nouveaux emplois dans le Dunkerquois : comment loger tout le monde ? La Communauté urbaine multiplie les programmes pour trouver des solutions. De nouvelles mesures viennent d’être votées pour lutter contre les logements insalubres ou mal isolés.

La Communauté urbaine et la Caisse d'Allocations familiales ont décidé par exemple de s’unir pour mieux repérer les habitats insalubres. Le service de lutte contre l’Habitat indigne de la CUD, qui existe déjà, va réceptionner les dossiers. Et si l’insalubrité est vérifiée, le bailleur ne recevra plus d’indemnités tant que les travaux n’auront pas été faits.

Alors ça, c’est pour le parc social. Pour les autres logements, appartenant à des particuliers, ou dans des copropriétés, il y a aussi des problèmes d’insalubrité, des logements trop vieux, mal isolés. Selon les services de la CUD, 500 logements dans le centre-ville de Dunkerque sont en E ou F, bientôt impossible de les louer. Les travaux souvent coûtent trop cher. La Communauté urbaine va encore plus accompagner ces propriétaires, via la politique "Rénov’ Cœur de ville", avec des subventions pour payer les travaux.

La CUD qui va aussi aider les personnes souffrant de handicap et de perte d’autonomie, en subventionnant des travaux d’amélioration de l’accessibilité de leur logement. Vous pouvez vous rapprocher des services de la CUD si vous êtes intéressés.

 


 

 SHOPPING