Dunkerquois

7 mars 2024 à 10h00 par Rédaction Delta FM

Chez Valdunes, bilan positif pour les syndicats en attendant le 20 mars

Alors que la forge de Leffrinckoucke semblait condamnée il y a quelques mois, la mobilisation a payé

350 salariés travaillent sur les deux sites de Valdunes dans le Nord
La mobilisation des salariés, syndicats et des pouvoirs publics a payé.
Crédit : DeltaFM

Le dossier de reprise déposé par Europlasma était étudié par la justice à la fin du mois dernier. Le groupe envisage la production de roues de train bas-carbone, notamment à Leffrinckoucke. En attendant la décision qui tombera le 20 mars, la CGT peut déjà tirer un premier bilan d’une lutte qui aura duré plusieurs mois. Et ce bilan est positif avec un outil de travail sauvé et un avenir pour Valdunes à Leffrinckoucke et Trith-Saint-Léger.

Philippe Lihouck, délégué CGT.

Chez Valdunes, la mobilisation a payé.

Mais tout n’est pas rose car près de 131 emplois seront supprimés, majoritairement dans le Valenciennois. Tout sera mis en oeuvre pour les accompagner, des négociations sont d’ailleurs toujours en cours.

Une reprise de Valdunes avec tout de même des suppressions de postes.
Une reprise de Valdunes avec tout de même des suppressions de postes.
Crédit : Delta FM

Le projet d’Europlasma semble solide et la justice ne devrait pas s’y opposer. Valdunes devrait devenir un site à la pointe de production de roues de trains vertes.


 

 SHOPPING