Région

4 janvier 2024 à 11h22 par Alice Berthias

Visite ministérielle, inondations, vigilance : on fait le point sur la situation ce jeudi matin

Après une nuit plus calme côté météo, le Pas-de-Calais reste placé en vigilance rouge, le Nord en orange

La ville d'Arques, à nouveau les pieds dans l'eau
La ville d'Arques, à nouveau les pieds dans l'eau
Crédit : Ville Arques

Tous les yeux sont encore rivés sur le Pas-de-Calais ce jeudi matin, toujours placé en vigilance rouge pour les "crues", le Nord est en alerte orange. C'est toujours le niveau de l'Aa qui inquiète particulièrement ce matin. A priori, le pic a été atteint cette nuit, la décrue s'amorce, mais les niveaux demeurent historiquement hauts, et les nouvelles précipitations attendues pourraient retarder l'amélioration en cours. Un centre opérationnel départemental est activé à la préfecture du Pas-de-Calais 24h/24 depuis mardi matin et un dispositif de prise en charge des personnes vulnérables a été déployé par l’ARS. Un pompier a été légèrement blessé à la main hier lors d’une intervention à Aire-sur-la-Lys. Il y a aussi eu de nombreuses évacuations, plus de 370 depuis le début de la crise. Plus de 8 000 foyers sont privés d’électricité dans la région.

Dans ce contexte, le ministre de la transition écologique Christophe Béchu et le porte parole du gouvernement Olivier Véran sont attendus dans la région ce matin, à Arques puis à Thérouanne avant un déplacement dans le Montreuillois, pour apporter leur soutien aux sinistrés.

120 pompiers supplémentaires sont arrivés en renfort. Ils viennent aider leur 450 collèges déjà sur le pont depuis mardi. Au niveau du pompage, les quatre pompes de la sécurité civile sont en transit pour arriver dans la Région, notamment à Mardyck, où elles pourraient être opérationnelles d'ici jeudi midi. D’autres pompes devraient également arriver d'Europe, pour une mise en service ce vendredi. Elles seront déployés à Mardyck, Calais, et dans les secteurs de la Haute-Meldyck, de l’écluse carrée et d’Ardres.