Dunkerquois

5 décembre 2023 à 17h30 par Bastien Ducrocq

Dunkerquois : Vers un conflit social chez Arcelor ?

Plusieurs salariés ont été réquisitionnés par arrêté préfectoral

Arcelor Mittal Dunkerque

Les négociations annuelles pour les salaires viennent de débuter sur le site Dunkerquois et la tension est montée d’un cran dès le premier jour. Un mouvement de grève a été lancé lundi après-midi, face aux propositions de la direction, jugées insuffisantes par la CGT. La direction et la Préfecture ont alors réquisitionné une partie des grévistes, mettant en avant des problématiques sécuritaires.

Une première chez Arcelor. Philippe Verbeke, délégué CGT :

Philippe Verbeke, CGT Arcelor

Plus généralement, c’est la politique du groupe qui inquiète. La CGT dénonce le sous-investissement sur l’outil de production et une dégradation des conditions de travail. Selon le syndicat, les métiers de la sidérurgie ne sont plus attractifs. La nouvelle convention collective, jugée défavorable au personnel par le syndicat, ne devrait pas arranger les choses.

Pour la CGT, le manque d'attractivité des métiers conduit à des démissions : 

Philippe Verbeke, CGT Arcelor

Le mouvement pourrait s’amplifier alors qu’une partie des installations est déjà à l’arrêt. Contactée par Delta FM, la direction parle de négociations qui se poursuivent et rappelle que l’incendie qui a touché le HF4 cette année a eu des conséquences importantes sur les résultats du site. Elle évoque également des perspectives 2024 très compliquée pour le secteur.