Flandre

21 mai 2024 à 6h50 par Cyril Frémin

Limitée dans son développement, la CCHF veut faire réviser le SCOT Dunkerque-Flandre

Avec comme conséquence : un potentiel bras de fer entre les Hauts de Flandre et la Communauté urbaine de Dunkerque.

CCHF
La CCHF est en plein développement, mais celui est freiné par le SCOT.
Crédit : Ville de Bergues, illustration

Les Flandres victimes de leur succès…

Près de 20.000 emplois vont être créés dans les prochaines années dans le Dunkerquois, avec l’installation de gyga-factories, Prologium, Verkor… Et du coup de nouveaux habitants.

Tous ne devraient pas habiter à Dunkerque, certains auront peut-être envie d’un peu de verdure, qu’ils vont plus facilement trouver dans les Flandres. Certains sous-traitants vont d’ailleurs eux aussi vouloir s’y installer. Problème, le SCOT, le schéma de cohérence territoriale, qui définit le développement de la Région, limite les possibilités pour les Hauts de Flandre d’avoir de nouvelles constructions. Son Président, André Figoureux, souhaite le modifier.

Un bras de fer pourrait donc s’engager avec la Communauté urbaine de Dunkerque, l’autre « partenaire » de ce SCOT.

André Figoureux, Président de la CCHF, sur la révision du SCOT.

CCHF

 

 SHOPPING