Dunkerquois

30 mai 2024 à 15h24 par Bastien Ducrocq

Coup de théâtre chez Ascométal : l’Espagnol Sidenor retire son offre

Faute d'accord avec l'état, ce projet de reprise très crédible pourrait tomber à l'eau

Ascometal

L’audience de ce matin à Strasbourg était très attendue, et c’est un véritable coup de massue qui est tombé sur la tête des organisations syndicales. Faute d’accord avec l’état sur le financement, le groupe espagnol SIDENOR, qui portait un projet industriel solide avec la reprise de 130 salariés sur 170, a décidé de retirer son offre. Une décision que les organisations syndicales disent comprendre, même si la pilule est dure à avaler. Une réunion est prévue demain avec le ministre de l’Industrie, Roland Lescure, pour tenter de relancer les négociations avec l’acquéreur potentiel. Même si d'autres offres sont encore en course, celle de Sidenor paraissait la mieux ficelée. 

Jean Louis Clarys, délégué CGT : 

 

Jean Louis Clarys

Malgré tout, l’espoir perdure. Le Tribunal a prolongé jusqu’au 12 juin le dépôt des offres, avec une dernière audience le 28 juin prochain. Europlasma, propriétaire de Valdunes, doit affiner la sienne, et les syndicats espèrent que d’autres offres concrètes viendront. Une assemblée générale sera organisée lundi avec l’ensemble des salariés.


 

 SHOPPING