Flandre

13 juin 2024 à 17h28 par Lucas Labaere

Bailleul : la CGT de l'EPSM a le sentiment "de ne pas être entendue"

Le préavis de grève est prolongé jusqu'au 30 juin.

Comme la semaine dernière, les agents étaient mobilisés devant l'établissement à Bailleul.
Comme la semaine dernière, les agents étaient mobilisés devant l'établissement à Bailleul.
Crédit : Delta FM

Colère et ras-le-bol toujours bien présents du côté de l’EPSM des Flandres.

À Bailleul, c’était hier la deuxième manifestation en deux semaines, pour une vingtaine d’employés de l’établissement. Ils dénoncent notamment le manque d’effectif, le non-respect dela réglementation du temps de travail ou encore la mise en place du projet RRL qui aggraverait selon eux une situation déjà très compliquée.

Remontés contre leur direction, les représentants de la CGT ont annoncé poursuivre leurs actions et prolonger le préavis de grève jusqu’au 30 juin faute d’avoir pu s’entretenir avec le directeur de l’EPSM. Ces derniers mois, des dizaines d’agents ont quitté leur poste.

Laetitia Declerq, secrétaire de la CGT de l’EPSM des Flandres a le sentiment de ne pas être entendue par sa direction.

Son EPSM

Un nouveau rassemblement sera organisé le 20 juin devant l’établissement.


 

 SHOPPING