Région

22 février 2024 à 15h58 par Redaction Delta

Sauvetage in extremis pour l'enseigne ChaussExpo

Le tribunal de commerce de Lille Métropole maintient l'activité jusqu'au 15 mars

Chauss Expo
Chauss Expo
Crédit : Enseigne locale de Dunkerque

Dans un retournement de situation inattendu, le tribunal de commerce de Lille Métropole a décidé hier mercredi de ne pas prononcer la fermeture définitive des 177 magasins de l'enseigne ChaussExpo, présents à travers toute la France. Cette décision, qui était pourtant à l'ordre du jour de l'audience de ce mercredi après-midi, constitue un véritable soulagement pour les 732 salariés concernés.

Le sauvetage de ChaussExpo s'est joué sur le fil du rasoir, grâce à une amélioration in extremis de l'offre de reprise proposée par son concurrent direct, Chaussea. Cette dernière a réussi à convaincre le tribunal de la viabilité de son projet, évitant ainsi la fermeture immédiate des magasins et offrant une lueur d'espoir pour l'avenir de l'enseigne.

La décision du tribunal de commerce de Lille Métropole est claire : l'activité de ChaussExpo sera maintenue jusqu'au 15 mars afin d'examiner en détail l'offre de reprise présentée par Chaussea. Une audience est prévue pour le 13 mars prochain, au cours de laquelle le sort définitif de l'enseigne sera scellé.

Selon les informations disponibles, Chaussea propose la reprise de 70 magasins ainsi que de 274 salariés. Cette offre de reprise prévoit notamment la reprise de 18 magasins dans la région des Hauts-de-France, dont les magasins ChaussExpo de Quaëdypre et Petite-Synthe. Cependant, d'autres enseignes de la région, telles que celles du Touquet, de Boulogne-sur-mer et d'Aire sur la lys, pourraient malheureusement être amenées à fermer leurs portes.

 


 

 SHOPPING