Dunkerquois

20 décembre 2023 à 12h41 par Cyril Frémin

La grève continue chez Arcelor dans le Dunkerquois, négociations au point mort

Près de 80 millions d'euros de pertes selon nos informations.

Arcelor
Le mouvement dure depuis 17 jours.
Crédit : CGT ArcelorMittal, illustration

Une grève historique chez Arcelor à Dunkerque.

Depuis le 4 décembre dernier, une partie du personnel fait valoir son droit à la grève dans le cadre des négociations annuelles sur les salaires. 17 jours plus tard, le dialogue avec la direction est au point mort et la colère est toujours présente chez les grévistes, qui tournent sur les postes pour poursuivre le mouvement.

Par sa durée, ce mouvement est rentré dans l’Histoire du site dunkerquois, et les pertes sont très importantes, près de 80 millions d’euros selon certaines sources. Aucune brame ne sort laminée du train continu à chaud du site dunkerquois. L’impact sur les clients va bientôt se faire sentir selon la CGT et les sites à froid du groupe à Desvres, Mardyck et Montataire sont à l’arrêt.

Une caisse de grève a été mise en place pour atténuer les effets du mouvement sur les finances des grévistes. Un appel à la solidarité devrait prochainement être lancé auprès des autres sites du groupe.

Gaëtan Lecocq, délégué CGT.

Arcelor