Boulonnais

23 février 2024 à 9h12 par Jérôme Noël

Boulonnais: les impôts vont augmenter dans les 22 communes de l'agglomération

Les élus ont voté ce jeudi une hausse de la taxe GEMAPI et de la taxe d'enlèvement des ordures ménagères

impots blnais
Les élus de la CAB ont voté le budget 2024... et des augmentations d'impôts
Crédit : Delta FM

Les élus de la communauté d’agglomération se sont réunis ce jeudi pour voter les taux des taxes locales pour l’année en cours. Mauvaise surprise pour les habitants des 22 communes du Boulonnais: plusieurs taxes vont augmenter…

L’année dernière, la communauté d’agglomération du Boulonnais a décidé de lancer un nouvel impôt: la taxe GEMAPI, destinée à lutter contre la submersion marine et les inondations. Sans surprise, après les événements que le territoire a connu ces derniers mois, les élus décident aujourd’hui d’augmenter cette taxe.

En moyenne, la hausse représentera 6€ par foyer fiscal. Au total, ce sont un million et demi d'euros qui arriveront dans les caisses de la CAB. De l’argent qui permettra de poursuivre les travaux sur les digues du Portel, puis de Wimereux et d’Hardelot, pour lutter contre la submersion marine. Et évidemment, de financer aussi l’entretien des cours d’eau pour réduire le risque d’inondations.

Malheureusement pour les contribuables, la GEMAPI n’est pas la seule taxe qui augmentera cette année: les élus ont également voté une augmentation de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères. Elle passe de 10,96% à 11,04% pour les habitants de Boulogne. Et de 7,61% à 8,44% pour les 21 autres communes de l’agglomération.

Au total, cette taxe qui rapportera 12 618 000 euros en 2024. C’est beaucoup, mais pas assez pour compenser le coût du ramassage des poubelles. "Entre le passage des camions-bennes pour la collecte, le traitement ou la valorisation des déchets, l’agglomération boulonnaise dépense chaque année près de 20,8 millions d’euros" a précisé le Directeur Général des Services de la collectivité.

Ces augmentations d’impôts ont suscité le débat lors du conseil. L'élu du Rassemblement National Antoine Golliot a estimé que Frédéric Cuvillier devrait « avoir honte » d’augmenter les taxes, alors que les habitants sont déjà « écrasés » par l’inflation. Le Président de la CAB, lui, s'est félicité d'avoir eu "le courage" de lever la taxe GEMAPI dès 2023, compte-tenu des travaux importants à réaliser pour protéger la population contre les inondations.

 

 


 

 SHOPPING