Dans le clip Mylène Farmer nous emmenait au XVIIIème siècle (© Mylène Farmer)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:25 dans #LaFamilleDelta sur #DeltaFM

Nous sommes en 1988, pour la première fois Mylène Farmer accède à la première place des ventes avec Pourvu qu’elles soient douces, troisième extrait de l’album Ainsi Soit-je. Mylène Farmer signe le texte, et Laurent Boutonnat se charge de la musique, et du clip de dix-sept minutes, diffusé en avant-première dans l’émission Champs Elysées de Michel Drucker. Ce clip, qui est en fait la suite de Libertine (1986) devient le plus cher réalisé en France et nécessite la participation de cinq-cent figurants. Sinon, pour résumer, et sans trop rentrer dans les détails scabreux, disons que Pourvu Qu’elles soient douces est une chanson coquine qui, sans tabou, fait référence aux atouts charnels de la chanteuse.

 

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X