"Mambo N°5" un des plus gros tubes paru à la fin des années 90 (© Lou Bega)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:25 dans #LaFamilleDelta sur #DeltaFM

Nous sommes en 1999, le mambo fait un retour fracassant sur les pistes de danse. L’Allemand Lou Bega revisite un vieux titre du Roi du mambo, le cubain Pérez Prado, y ajoute quelques paroles sexy, et une rythmique plus moderne… ça donne Mambo N°5. Pourquoi Pérez Prado donnait-il des numéros à ses morceaux ? Parce qu’il en composait un très grand nombre. Cinquante ans après l’original, Mambo N°5 se vend comme des petits pains à plus de 5 millions de copies, et se classe 20 semaines numéro 1 en France. Mais ce que l’histoire n’oublie pas, c’est qu’après le succès de Mambo N°5 s’en suivirent sept longues années de procès entre Lou Bega et l’éditeur de Pérez Prado, afin de déterminer qui avait le plus contribué à la chanson. La Cour de justice allemande coupa finalement la poire en deux pour satisfaire tout le monde. [18/01/2019] 

 

 

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X