"Say say say" l'un des trois duos signés Jackson-McCartney. (© MJ McCartney)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:25 dans #LaFamilleDelta sur #DeltaFM

Nous sommes en 1982, Michael Jackson publie son duo avec Paul McCartney The girl is mine, le premier titre extrait de l’album Thriller. Pourtant la complicité entre l’ancien Beatles et le Roi de la Pop remonte au milieu des années 70. McCartney écrit la chanson Girlfreind pour l’album Off the wall en 1979. Et en 1981, ils se retrouvent en studio pour unir leurs talents. De cette collaboration naissent deux titres, Say say say et The man qui figurent sur l’album Pipes of Peace de Paul McCartney. Mais c’est en 1983 que la chanson Say say say sort en single, permettant à Michael Jackson d’aligner un septième Top 10 aux Etats Unis dans la même année, égalant un record jusque-là détenu par Elvis Presley et… Les Beatles. C’est aussi à cette époque que Paul McCartney évoque avec Michael Jackson l’incroyable richesse du catalogue contenant les chansons signées Lennon-McCartney. A partir de là, le Roi de la Pop n’a qu’une idée en tête : acquérir le catalogue des Beatles. Ce qu’il fera en 1985 pour plus de 47 millions de dollars. [17/05/2019] 

 

 

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X