"Eveything's gonna be alright" ou quand rap et classique font bon ménage. (© Sweetbox)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:25 dans #LaFamilleDelta sur #DeltaFM

Nous sommes en 1997, le rap envahit les ondes et la mode est au sampling. Une technique qui consiste à prendre un échantillon d’un air connu et de l’intégrer dans une oeuvre nouvelle. C’est ce que fait le groupe allemand Sweetbox en 1997 avec Everything’s Gonna Be Alright en mélangeant musique baroque et rap. Deux plans sonores se superposent, la partie chantée par Tina Harris et au second plan l’Arial de la 3éme suite pour orchestre de Jean-Sébastien Bach. Everything’s Gonna Be Alright s’est classé dans une douzaine de pays en Europe et a servi de support musical à la publicité Ô Oui de Lancôme avec la comédienne Marie Gillain. [14/12/2018] 

 

 

 

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X