Dans "Russians", Sting espérait que en 1985 "les Russes aimaient aussi leurs enfants" (© Sting)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:25 dans #LaFamilleDelta sur #DeltaFM

Nous sommes en 1985, le Mur de Berlin n’est pas encore tombé. Le groupe The Police est séparé depuis un an. Sting est un jeune papa soucieux de l’avenir de ses trois enfants. Il décide de sortir un premier album solo The Dream of the Blue Turtles. Un album dans lequel Sting brouille les pistes et s’entoure de musiciens issus de la scène jazz. Dans le titre Russians il s’interroge sur les effets de la guerre froide, et sur les angoisses liées à l’arme nucléaire. Sans prendre parti, il met dos à dos l’Amérique de Reagan et l’URSS encore unifiée sur l’absurdité de cette guerre “invisible”. La chanson est inspirée de Romance, un thème musical du compositeur russe Prokofiev datant de 1933. Russians est le premier titre engagé de Sting et il a été classé 2ème des ventes en France février 1986.

 

 

 

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X