En 1984, les quatre de Téléphone avaient déjà la tête ailleurs, dans "Un Autre Monde" (© Téléphone)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:25 dans #LaFamilleDelta sur #DeltaFM

Nous sommes en 1984, le groupe Téléphone est le groupe numéro 1 en France, mais un groupe miné par des tensions internes. Un jour où Jean-Louis Aubert est cloué au lit, il trouve une mélodie sur un clavier dont il vient de faire l’acquisition. Cette mélodie, c’est celle d’Un autre monde. Téléphone s’envole pour l’Angleterre avec le producteur Glyn Johns, producteur des Who et des Rolling Stones. La chanson qui donne son nom au cinquième (et dernier album) de Téléphone est enregistrée en live. L’album, quant à lui, est bouclé en quatre semaines. Contrairement aux apparences, le texte d’Un autre monde n’appelle pas seulement à un monde meilleur. C’est une chanson très personnelle où Jean-Louis Aubert balaie devant sa porte et tente de retrouver une forme de réalité. Une réalité qui prend la forme d’une paternité, avec la naissance de son fils Arthur quelques mois après la sortie d’Un autre Monde.

 

 

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X