En 1989, il fallait taper 3615 POLNA sur votre Minitel pour communiquer avec l'artiste. (© Polnareff)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:25 dans #LaFamilleDelta sur #DeltaFM

Nous sommes en 1989, après huit ans de silence Michel Polnareff refait parler de lui avec Goodbye Marilou, un hommage discret à l’une de ses idoles Ricky Nelson qui chantait Hello Mary Lou en 1961. C’est l’époque du Minitel (et du 3615 POLNA) et le chanteur laisse entrevoir une passion débordante pour les outils de communication et les nouvelles technologies. Après ce succès, Michel Polnareff qui souffre de myopie, s’isole au Royal Monceau et occupe la suite 128 du célèbre palace parisien. Pendant trois ans il compose et enregistre son neuvième album Kâmâ Sutrâ. C’est un triomphe, mais Michel Polnareff brille par son absence et refuse d’en assurer la promotion. Après une opération il retrouve la vue en 1994, et c’est par le web que le chanteur va renouer le contact avec ses moussaillons en se faisant surnommer l’Amiral en 1996. [28/11/2018]

http://polnaweb.com

X
X