Comme Nougaro, Zebda et Jean-Pierre Mader, Art Mengo est né dans la ville rose. (© Art Mengo)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:25 dans #LaFamilleDelta sur #DeltaFM

Nous sommes en 1988, un jeune toulousain commence à faire parler de lui avec un premier 45t Les Parfums de sa Vie (je l’ai tant aimée) enregistré au célèbre studio Polygone. Art Mengo est un artisan de la musique. Il écrit les musiques et c’est son beau-frère qui se charge des textes. Son beau-frère s’appelle Patrice Guirao, c’est à l’époque un jeune auteur qui écrira aussi plus tard pour Florent Pagny, Calogero ou encore Pascal Obispo. La musique est mélancolique, le texte impudique et très vite le public s’identifie à ce chanteur discret. Les Parfums de sa Vie se classe 9ème des ventes en novembre 1988, mais suite à un conflit avec son éditeur, il faut attendre 1990 pour pouvoir écouter le premier album d’Art Mengo Un 15 août en février. Les talents de compositeurs d’Art Mengo sont récompensés avec une Victoire de la Musique “révélation masculine” en 1991. Et cerise sur le gâteau, Johnny Hallyday lui commande une chanson pour son 37ème album Ca ne change pas un homme. [07/05/2019] 

 

 

X
X