Lionel Richie au sommet de sa carrière avec "All night long" en 1983 (© Lionel Richie)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:25 dans #LaFamilleDelta sur #DeltaFM

Nous sommes en 1983, Lionel Richie l’ancien chanteur des Commodores vole de ses propres ailes, et il faut dire que sa côte de popularité va crescendo. On le voit écrire le tube Lady pour Kenny Rogers, chanter Endless Love en duo avec Diana Ross, et son premier album solo se vend à 10 millions d’exemplaires. Cette année-là Lionel Richie va permettre à sa maison de disque Motown de retrouver son lustre d’antan, après le départ prématuré de son ancien poulain, un certain Michael Jackson parti depuis peu chez le concurrent Epic. Can’t slow down son deuxième album se vend cette fois à 20 millions d’exemplaires et tous les titres extraits sont des tubes : Hello, Penny Lover, Stuck on you, Running with the night, et surtout All Night Long son plus grand succès qui se vend à 500 000 exemplaires en France et se classe Numéro Un quatre semaines consécutives au pays de l’oncle Sam. En 1984 Lionel Richie est l’invité surprise de la cérémonie de clôture des Jeux Olympiques de Los Angeles. Il interprète All Night Long devant plus de 2 milliards de téléspectateurs. [18/03/2019]

 

 

 

X
X