Say it ain't so Joe, le premier tube de Murray Head a été un énorme succès en France en 1975. (© Murray Head)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:25 dans #LaFamilleDelta sur #DeltaFM

Nous sommes en 1975 en plein Watergate, l’acteur-chanteur britannique Murray Head connaît un succès retentissant en France avec la chanson Say it ain’t so Joe… qu’on pourrait traduire par “dis-moi que c’est pas vrai Joe“… un titre engagé qui n’a rien d’une chanson d’amour et qui fait référence à Shoeless Joe Jackson, le joueur de baseball américain accusé de tricherie et banni des terrains au début du 20ème siècle. Mais plus largement, Say it ain’t so Joe dénonce l’obstination des Américains à voter pour le candidat républicain Richard Nixon malgré le scandale du Watergate… Ca ne vous rappelle rien ? [12/11/2018] 

 

X
X