"Sweet homa Alabama" (1974) était la réponse à "Alabama" (1972) et "Southern Man" (1970) chansons polémiques de Neil Young. (© Lynyrd Skynyrd)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta et sur Instagram sur le compte @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1974, par chansons interposées le groupe américain Lynyrd Skynyrd décide de répondre au canadien Neil Young qui prétend dans deux de ses chansons que les américains du sud sont racistes. Parce qu’un raccourci ne peut être considéré comme une généralité Lynyrd Skynyrd remet les pendules à l’heure dans la chanson Sweet home Alabama « J’espère que Neil Young se souviendra qu’un homme du sud n’a pas besoin de lui de toute façon ». La carte postale est belle et permet au passage de rendre hommage aux Swampers, des musiciens de l’Alabama qui ont fourni du groove à plusieurs groupes majeurs pendant deux décennies. Deux choses à savoir sur Lynyrd Skynyrd : Leur nom, c’est un clin d’œil à Leonard Skinner, dont le nom est prononcé avec l’accent du deep south. Leonard Skinner était un ancien prof de sport particulièrement tyrannique avec leur guitariste Gary Rossington. Et puis une tragédie compromet l’avenir du groupe. Le 20 octobre 1977, l’avion transportant Lynyrd Skynyrd de Greenville (Caroline du Sud) à Baton Rouge (Louisiane) s’écrase provoquant la mort de six passagers dont le chanteur-leader Ronnie Van Zant. Enfin, on peut entendre Sweet home Alabama dans l’une des scènes cultes de Forrest Gump (1994) de Robert Zemeckis avec Tom Hanks. [15/06/2022]


X
X