"Dernière danse" de Indila a été l'un des gros succès de l'année 2014. (© Indila)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta et sur Instagram sur le compte @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 2014, l’un des titres les plus joués à la radio est Dernière danse. Avec son air juvénile, ses origines algérienne, cambodgienne, égyptienne et indienne, la chanteuse Indila (Adila Sedraïa) a déjà la trentaine et un sacré bagage derrière elle, mais préfère rester discrète sur son âge. Elle écrit d’abord pour d’autres, s’invite sur quelques duos (Youssoupha, Rohff et Soprano) et rêve en secret de composer pour elle. Le déclic intervient quand on lui demande de composer une mélodie sur un texte de Miossec pour Johnny Hallyday. Le projet avorte mais Indila se laisse prendre au jeu. Son premier single Dernière danse rencontre un succès colossal, devient même le plus gros succès de l’année 2014 en Pologne et l’album Mini World s’arrache dans toute l’Europe. Si vos oreilles ressentent une sensation de déjà entendu, l’orchestration contient un sample de Parce que tu crois de Charles Aznavour (1966), un échantillon qui avait aussi été utilisé par Dr Dre avec Eminem sur What’s a difference (1999). [28/03/2022]


X
X