Dans "It's a sin" (1987), Neil Tennant dénonce l'éducation catholique stricte reçue à la St Cuthbert's High School à Newcastle quand il était adolescent. (© Pet Shop Boys)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta et sur Instagram sur le compte @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1987, juste avant les beaux jours de l’été, le groupe Pet Shop Boys sort un tube en puissance qui suscite pas mal de réactions chez nos voisins britanniques, It’s a sin ce qui signifie « c’est un péché ». Dans cette chanson Neil Tennant règle ses comptes avec l’éducation enseignée à la St Cuthbert’s High School. Un lycée privé de Newcastle qu’un certain Sting a eu aussi l’occasion de fréquenter quand il était ado, où brimades, abus ou harcèlement étaient légion. Le dernier couplet de la chanson est en latin quand il dit « Mon père, s’il vous plaît, pardonnez-moi car j’ai péché, c’est ma faute ». Les paroles sont particulièrement explicites quand Neil Tennant dit « Mon Père, tu m’as battu, parce que je m’en fichais, et je ne comprends toujours pas ». Ce traumatisme a marqué et forgé Neil Tennant au point qu’il garde ce petit air absent qui lui sert encore aujourd’hui de carapace. Sinon sachez que si vous trouvez quelques ressemblances entre It’s a sin et Wild World de Cat Stevens (1971) un journaliste qui les avait accusés de plagiat a perdu son procès. Les Pet Shop Boys ont reversé les dommages et intérêts à une œuvre caritative. [24/03/2022]  


X
X