"Le Sud" (1975) s'est vendu à un million d'exemplaires. (© Nino Ferrer)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta et sur Instagram sur le compte @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1973, l’ancienne gloire des sixties Nino Ferrer quitte sa maison de disques Barclay. Libre, il enregistre à Londres Nino & Radiah un album entièrement en anglais avec la chanteuse Radiah Frye, dont la fille Mya Frye deviendra en 1996 la chorégraphe de la Macarena. Le nouveau projet de Nino Ferrer est ambitieux, mais ne se vend qu’à quelques dizaines de milliers d’exemplaires. Sur les conseils de sa nouvelle maison de disques CBS et à contrecœur Nino Ferrer reprend la chanson South en français, et Le Sud devient un des tubes du printemps 1975. Cet endroit qui ressemble à la Louisiane c’est La Martinière, une villa de style coloniale où Nino Ferrer vit à l’ouest de Paris, à Rueil-Malmaison. Le Sud se vend à un million d’exemplaires. Après une poignée d’albums qui sont autant d’échecs, Nino Ferrer part s’installer dans le Lot à Saint-Cyprien pour s’adonner à une autre de ses passions, la peinture. Inconsolable après la disparition de sa mère Monette, Nino Ferrer se donne la mort dans un champ de blé le 13 août 1998. Il allait avoir 64 ans. [12/01/2022]


X
X