C'est Alan Tarney, un ancien musicien des Shadows qui a produit les deux premiers tubes de A-Ha. (© A-Ha)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta et sur Instagram sur le compte @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1985, le groupe A-ha devient le premier groupe norvégien à devenir numéro un aux USA avec le tube Take on me (lire épisode #70). Le processus de création du premier album Hunting High and Low a nécessité plusieurs mois de travail avec la complicité de Alan Tarney. Alan Tarney a été bassiste pour les Shadows dans les années 70 et il a aussi produit We don’t talk anymore (1979) un des grands tubes de Cliff Richard, la plus grande pop star britannique du 20ème siècle, et voix des Shadows à l’aube des années 60. Alan Tarney fait partie de cette génération de producteurs qui s’est vite familiarisée avec les premiers synthétiseurs. Une fois le succès de Take on me acquis, A-ha doit miser sur un second single. The sun always shines on TV est né un jour de pluie. Le groupe A-ha regarde la télé à l’hôtel et malgré le temps, le speaker leur donne une leçon d’optimisme en déclarant : « C’est un jour de pluie mais, le soleil brille toujours à la télévision« . Hélas, il faut préciser qu’au moment d’enregistrer la chanson nos petits norvégiens étaient grippés et que le studio ressemblait plus à une infirmerie qu’à une cabine d’enregistrement. The sun always shines on TV n’a pas été numéro un aux Etats-Unis, mais s’est quand même vendu à 5 millions d’exemplaires dans le monde. [30/11/2021] 

X
X