"Super Freak" de Rick James a été samplé par MC Hammer en 1990 pour le tube "U can't touch this". (© Rick James)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta et sur Instagram sur le compte @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1981, le bad boy du funk publie son cinquième album Street Songs. Rick James est bassiste autodidacte. Il cultive sa mauvaise réputation et fait l’objet de nombreuses condamnations pour violences conjugales. Il est le fils spirituel de Little Richard et l’ennemi juré de Prince. Son patronyme il le doit à un certain Stevie Wonder. Au début de sa carrière, il s’enfuit au Canada pour échapper à la guerre du Vietnam. Il y côtoie un certain Neil Young. Sa carrière est étroitement liée au label Motown. Rick James, compose et joue pour les Temptations. C’est cette même formation qui assure les chœurs sur son plus grand succès Super Freak. En studio Rick James improvise une ligne de basse, et pour les paroles il fait étalage de tous ses fantasmes les plus fous. Le clip est banni de la jeune MTV réservée au début aux artistes blancs. C’était avant l’émergence d’un certain Michael Jackson. Super Freak se retrouve numéro un dans le classement dance du Billboard aux Etats-Unis. En 1990, le rappeur MC Hammer sample Super Freak pour son tube U can’t touch this, ce qui  permet à Rick James d’être associé au Grammy Award remporté par MC Hammer un an plus tard. Enfin, la chanson marque les esprits dans la scène finale du film Little Miss Sunshine en 2006. Usé par des années d’extravagances en tout genre, Rick James meurt en 2004 à l’âge de 56 ans.  [08/11/2021]

X
X