Le groupe Zebda est né dans le quartier des Minimes, au nord de Toulouse. (© Zebda)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta et sur Instagram sur le compte @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1999, l’Occitanie nous offre un groupe de son cru : Zebda. Comme Bigflo & Oli et Nougaro, ils ont grandi dans la Cité des Minimes à Toulouse. Zebda, ça veut dire « beurre » en arabe, jeu de mot avec le néologisme « beur » qui désigne les enfants français, nés de parents maghrébins. Magyd, Hakim, Moustapha et tous les autres ont été nourris au reggae, au rub-a-dub. Les textes de Magyd Cherfi sont militants, engagés, toujours au service d’une cause. Leur 3ème album Essence ordinaire, qui contient Tomber la chemise, est produit par l’américain Nick Sansano (Run DMC, IAM, Noir Désir…). C’est lui qui donne à Tomber la chemise une couleur rock steady. Accompagné d’un clip avec Jamel Debbouze, Omar et Fred, le succès est énorme, mais les avis sont partagés. D’un côté, il y a l’aspect grisant de la communion, de l’autre la peur de voir un texte sur la réconciliation passer en second plan. Au bout d’un million de copies vendues, le groupe demande l’arrêt du bombardement médiatique autour de Tomber la chemise, pour ne pas tuer le groupe. Zebda remporte en 2000 deux victoires de la Musique : Meilleur groupe et meilleure chanson.

 

X
X