Sans le savoir le groupe UB40 reprenait en 1983 un standard de l'américain Neil Diamond. (© UB40)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta et sur Instagram sur le compte @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1983, le groupe anglais UB40 fait les louanges de l’alcool et de sa capacité à noyer le chagrin en interprétant Red red wine. La version reggae de Tony Tribe (1969) était le chant de ralliement des Bovver Boys, une bande hooligans. En reprenant ce classic, le groupe d’Ali Campbell est persuadé de reprendre le tube d’un illustre jamaïcain. Mais c’est après la publication du single qu’ils apprennent qu’il s’agit d’un standard américain signé Neil Diamond (Sweet Caroline, Girl you’ll be a woman soon…). Le clip en noir et blanc a été tourné au petit matin dans un pub de Birmingham et les comédiens étaient des ouvriers qui travaillaient dans une usine située à proximité. A défaut de vin, c’est la bière qui coulait à flot. Le précieux breuvage étant offert gracieusement, inutile de préciser que la journée à l’usine a dû être particulièrement pénible pour la plupart des figurants. Red red wine qui figure sur Labour of Love le quatrième album de UB40, s’est classé numéro un Outre-Manche en 1983. Il a fallu attendre cinq ans à l’occasion d’une réédition pour voir la chanson se hisser à la première place aux Etats-Unis (1988). 

X
X