Contrairement aux apparences, "Shiny Happy People" de R.E.M est une chanson engagée. (© R.E.M)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta et sur Instagram sur le compte @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1991, le groupe R.E.M devient une référence avec l’album Out of Time (10 millions de copies vendues). Après le carton de Losing my religion (Episode #143), le succès se confirme avec le joyeux Shiny Happy People. Mais derrière cette joie apparente il y a un message, plus engagé qu’il n’y paraît. Shiny Happy People c’est la réponse ironique de R.E.M à une affiche de propagande chinoise montrant une relative unité nationale, alors que l’on sait que deux ans plus tôt le massacre de la Place Tiananmen à Pékin faisait plusieurs centaines de morts chez les manifestants réclamant plus de démocratie. Shiny Happy People est née suite à un défi lancé par le groupe à Michael Stipe, chanteur affichant le plus souvent un visage sombre et dépressif. Défi accepté avec le soutien de Kate Pierson chanteuse des B52’s. C’est un simple retour des choses puisque les deux groupes sont amis et originaires d’Athènes dans l’État de Georgie et Michael Stipe avait accepté de participer à la vidéo de Deadbeat Club des B52’s quelques années plus tôt.

X
X