"L'amour avec toi" de Michel Polnareff a été taxée de chanson "pornographique" en 1966. (© Michel Polnareff)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1966, Michel Polnareff continue de choquer la France du Général de Gaulle. Après La poupée qui fait non et un an avant les Rolling Stones et Let’s spend the night together (1967), le mélodiste ose chanter sans aucun sous-entendu L’amour avec toi. La presse française se déchaîne sur ce chanteur efféminé qui bouscule les conventions. La sanction tombe : la chanson est interdite sur les ondes en journée jusqu’à 22h, l’heure à laquelle les enfants sont supposés endormis. La mélodie est jolie, mais ce sont surtout les paroles ostentatoires qui marquent les âmes sensibles. Polnareff joue la carte de la provocation quand il dit sans aucun détour « Moi je me fous de la société, et de sa prétendue moralité, j’aimerais simplement faire l’amour avec toi« . L’Amour avec toi fait l’objet d’une plainte pour pornographie de la part de l’Évêché de Paris. Le coup de pub est énorme. Il n’en fallait pas plus pour inciter la jeunesse française à goûter au fruit défendu. 

X
X