Entre pop et soul, "Rise & Fall" (2002) a permis la rencontre entre Craig David et Sting. (© Craig David)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 2002, Craig David confirme le succès rencontré deux ans plus tôt avec son premier album Born to do it. Il ne reste pas de glace en entendant la chanson Shape of my heart de Sting illustrant le générique de fin de Léon, le film de Luc Besson (1994). Cette balade figure sur le quatrième album de Sting Ten Summoner’s Tales (1993). Craig David s’amuse à créer une boucle avec la partie de guitare acoustique signée Dominic Miller, et commence à écrire une chanson sur la célébrité et ses dérives. Il envoie une copie à Sting pour valider ce projet hybride entre soul et pop. Non seulement Sting lui répond, mais il adore la chanson qui lui rappelle sa vie de rockstar à l’époque de The Police. Craig David en profite pour lui demander de venir poser sa voix sur le titre, ce que l’intéressé accepte avec bienveillance. L’ancien bassiste de The Police en profite également pour apparaître dans le clip de Rise & Fall. Le tube tourne en boucle sur les radios et se classe deuxième au Royaume Uni et quinzième en France. 

 

 

X
X