Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1993, le bouche à oreille nous permet de découvrir un nouveau groupe anglais d’acid-jazz Jamiroquai, son chef de tribu Jason Kay et ses coiffes excentriques. Les premières notes de Too young to die font évidemment penser à Stevie Wonder. La thématique générale de l’album se trouve dans son titre, Emergency on planet earth. Il est question de sauvegarde de la planète et plus largement la sauvegarde de toutes les espèces peuplant notre bonne vieille planète. Après avoir échoué à une audition pour intégrer les Brand New Heavies, autre fer de lance de la scène acid-jazz au Royaume Uni, Jay Kay tient sa revanche en signant pour Sony Music. D’autres singles de Jamiroquai comme When you gonna learn et Blow your mind (8:33) extraits de ce premier album permettent à l’album de s’écouler à plus de un million d’exemplaires. Seule ombre au tableau, succès aidant, Jay Kay devient accro aux belles et grosses voitures qui roulent vite et qui polluent beaucoup. Une passion assez peu compatible avec l’écologie. 

 

X
X