Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1975, Patrick Juvet s’associe à un jeune auteur pour donner une nouvelle trajectoire à sa carrière. De formation classique, le compositeur du Lundi au soleil (Claude François en 1972) a dans ses partitions des mélodies qu’il confie à l’auteur des Mots Bleus (Christophe en 1974). Deux albums voient le jour pour lesquels Jean-Michel Jarre devient aussi producteur et arrangeur. Deux albums qui permettent à Patrick Juvet de quitter le petit monde de la variété pour embrasser une carrière beaucoup plus glam. Barclay donne à Patrick Juvet les moyens de ses ambitions : Les meilleurs musiciens américains et la plume de Jean-Michel Jarre. Le titre Faut pas rêver (1976), mais surtout Où sont les femmes (1977) extrait de Paris by night installent Patrick Juvet dans une autre dimension. Avec sa voix de tête, il  devient un des pionniers de la musique Disco, un des premiers à assumer son côté androgyne, mais sa complicité avec Jean-Michel Jarre s’arrête prématurément malgré une entente artistique irréprochable. Pour Patrick Juvet, la fête s’est terminée à Barcelone le 1er avril 2021. Il avait 70 ans.

X
X