C'est la chute du mur de Berlin qui a motivé Seal pour l'écriture de "Crazy" (© Seal)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1989, une décennie se termine, une autre arrive, et quelques événements historiques bouleversent l’ordre mondial. Au printemps il y a les manifestations de la place Tiananmen à Pékin, puis la chute du mur de Berlin (le 9 novembre 1989). Le chanteur britannique Seal se fait d’abord remarquer en 1990 avec Killer pour Adamski. Cette carte de visite lui permet d’être repéré et de signer sur le label ZTT (Trevor Horn). Il existe deux versions de son premier album (1991) avec quelques nuances dans la durée des morceaux et le mixage, la première version ayant été commercialisée un peu dans la précipitation. Seal reprend à son compte le titre Killer, et parmi les points culminants de ce premier essai, notons deux titres composés avec Guy Sigsworth (Bjork, Madonna…), le magistral Beginnings et surtout Crazy avec son rythme tribal, la voix soul de Seal et la production aérienne de Trevor Horn. Crazy est inspiré par une poussée de la démocratie en Europe de l’Est et en Asie. 

X
X