Pour "Dieu que c'est beau" Daniel Balavoine a trouvé l'inspiration à la naissance de son fils en juillet 1984. (© Daniel Balavoine.)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1983, Daniel Balavoine, qui est tout sauf un artiste auto-centré, sort de sa zone de confort et participe une première fois au Paris-Dakar, un voyage dont il revient marqué. Daniel Balavoine jette un regard lucide sur le monde à travers l’album Loin des yeux de l’occident enregistré en Ecosse. Pour TF1, il participe au conte musical Abbacadabra inspiré des chansons du groupe Abba aux côtés de Fabienne Thibeault, Plastic Bertrand, Catherine Ferry et Frida (Anni-Frid Lyngstad) chanteuse du groupe Abba. Le 15 juillet 1984, un événement change sa condition, c’est la naissance de son fils Jérémie. C’est le point de départ de la chanson Dieu que c’est beau, un inédit qui a le mérite d’être la première chanson de Daniel Balavoine à figurer dans le nouveau classement diffusé sur Canal+, le Top 50. Les chœurs de Dieu que c’est beau sont assurés par Kirsty MacColl (The Pogues) et Frida du groupe Abba, pour qui Balavoine écrit deux chansons.

X
X