George Harrison a été le premier ex-Beatles a se classer numéro un avec son tube "My Sweet Lord". (© George Harrison)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1970, George Harrison est le premier Beatles à dégainer un album après l’annonce de la séparation du groupe de Liverpool, comblant ainsi des années de frustration. Le Beatles discret affiche ses ambitions, convoque ses amis (Clapton, Billy Preston, Ringo Starr…) et le producteur Phil Spector aux Studios Abbey Road. Le résultat donne All things must Pass publié le 27 novembre 1970. C’est le premier triple album de l’histoire du rock. Le très “peace and love”, “Hare Krishna” My Sweet Lord, nécessite cinq guitaristes et devient le premier numéro un d’un ancien Beatles. Mais un an plus tard un procès pour plagiat vient plomber l’ambiance. My Sweet Lord comprend des accords communs avec la chanson He’s so fine des Chiffons (1962). Le verdict tombe en 1976, George Harrison est jugé coupable de plagiat subconscient. Alors plagiat ou naïveté ? Selon l’intéressé, le message de My Sweet Lord dépasse très largement les enjeux financiers qu’ont suscité cette chanson.

X
X