Avec "Miss you", les Rolling Stones ont prouvé qu'ils savaient surfer sur les modes. (© The Rolling Stones)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1978, les Rolling Stones ont-ils encore une place à occuper entre le disco et le punk ? On les croit trop vieux, mais c’est mal connaître l’éternel jeune homme Mick Jagger. C’est lui qui prend en main les affaires des Stones quand Keith Richards est empêtré dans ses problèmes de drogues. Jagger fait maintenant partie de la jet set, il fréquente les clubs et fredonne les tubes du moment. Le point de départ de Miss you c’est son divorce annoncé avec Bianca Jagger. A cette époque, Jagger fréquente le top model Jerry Hall. La ligne de basse est une idée de l’organiste Billy Preston (qui a aussi accompagné les Beatles) et pour l’harmonica, les Stones débauchent Sugar Blue du métro parisien, parce que l’album Some Girls est enregistré dans les Studios Pathé Marconi situés jadis 62 rue de Sèvres à Boulogne-Billancourt. Miss you se classe numéro un aux Etats Unis et 3ème au Royaume Uni. C’est la première fois qu’un titre des Rolling Stones est édité en format maxi. 

X
X