En 1979, Boule Noire (Georges Thurston) adaptait "Easy to love" de Leo Sayer (1977) (© Boule Noire)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1977, l’anglais Leo Sayer publie son cinquième album. Il est au sommet de sa gloire et rivalise avec des artistes comme Elton John et Billy Joel. Hélas, quelques investissements hasardeux et des mauvaises rencontres mettent sa carrière en péril. Pour son cinquième album il s’entoure d’une solide équipe de musiciens américains, David Paich et Jeff Porcaro (Toto) et Ray Parker Jr (Ghostbusters). C’est le compositeur Albert Hammond (Whitney Houston, Tina Turner, Axelle Red…) qui compose Easy to Love, un titre disco qui se classe 36ème aux USA. Chez nous, c’est la version québécoise de Boule Noire qui connaît un joli succès en 1979. C’est Georges Thurston qui se cache derrière ce nom en raison de sa coupe afro. Il est musicien arrangeur pour Robert Charlebois, Claude Dubois, mais c’est le disco qui fait de lui une superstar. Aimer d’amour avec la voix de Nanette Workman (Sadia dans le premier Starmania, ancienne choriste des Rolling Stones et ex-petite amie de Johnny Hallyday) cartonne en club en France et se vend à 100 000 exemplaires. [29/04/2021]

X
X