"Yah mo be there" a remporté le Grammy Award de la meilleure performance R&B en 1985. (© James Ingram)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1983, c’est l’histoire d’un duo mixte James Ingram et Michael McDonald, d’un tube au rythme afro et au titre énigmatique… Yah mo be there. Le premier, James Ingram, est le poulain de Quincy Jones. Doté d’une voix exceptionnelle, il est l’auteur d’un des grands tubes de Michael Jackson P.Y.T. Le second, Michael McDonald, est l’une des voix des Doobie Brothers, choriste de luxe pour Steely Dan et Christopher Cross. La musique est signée Rod Temperton (Give me the night, Rock with you et Thriller). Enfin, en bon chef d’orchestre, c’est Quincy Jones qui est à la baguette. Pour la petite histoire, Yah mo be there est une chanson spirituelle. Le Yah du titre est l’abréviation de Yahweh, ce qui signifie Dieu en hébreu. Le titre devait initialement être Yahweh be there et a été modifié en Yah mo be there pour ne pas effrayer les non-croyants. La chanson remporte le Grammy Award de la meilleure performance R&B en 1985.  

X
X