"Let's all chant" s'est vendu à 5 millions d'exemplaires dans le monde. (© Michael Zager Band)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1977, Michael Zager Band cartonne avec Let’s all chant. Après une soirée au Studio 54, le producteur Jerry Love lance au musicien Michael Zager le défi de composer un tube qui fera danser la planète et reprendre en chœur les Oouh Oouh, le cri de ralliement qui raisonne chaque soir dans le célèbre club new yorkais. Si le texte utilise un vocabulaire très limité (My body, your body…), les Oouh Oouh, le groove et les clappements de mains font un tabac. Michael Zager n’en oublie pas pour autant d’où il vient. De formation classique, issu de la scène jazz et un peu gêné du résultat, il décide d’ajouter un pont avec du clavecin et des cuivres pour relever un peu le niveau. Contre toute attente, il ne peut cacher son plaisir coupable quand Let’s all chant se classe 5ème des ventes en France, s’écoule à plus de 700 000 exemplaires ici et à plus de cinq millions dans le monde.

X
X