Quand il a enregistré "The show must go on", Freddie Mercury savait que ses jours étaient comptés (© Queen)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1991, le groupe Queen s’enferme dans son studio à Montreux (Mountain Studios) pour un dernier album du vivant de Freddie Mercury. En apparence, le chanteur semble touché par la grâce, mais la réalité est tout autre puisqu’il donne ses dernières forces dans cet ultime album. De cette époque on retient le titre Innuendo avec la guitare classique de Steve Howe (Yes), et The Show must go on chanson signée par le guitariste Brian May. Si on lit entre les lignes, les paroles évoquent le combat du chanteur de Queen contre la maladie et la nécessité de vivre à fond tant que c’est encore possible. L’album sort sans promo en début d’année et ce n’est que la veille de sa disparition qu’on apprend que Freddie Mercury est malade du sida. Innuendo est aussi le dernier album de Queen avec le bassiste John Deacon qui décide de quitter le navire après la mort du chanteur. D’autres titres inédits issus de ces sessions sont à retrouver sur l’album posthume Made in heaven (1995). Depuis 1991, Brian May et Roger Taylor tentent de maintenir en vie ce mastodonte qu’est Queen en recrutant de nouveaux chanteurs (Paul Rodgers, Adam Lambert). Le spectacle continue, mais sans Freddie Mercury, la magie n’opère plus. [06/01/2021]

X
X