"Tombé du ciel" est extrait du dixième album de Jacques Higelin [1988] (© Higelin)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1988, Jacques Higelin revient après deux ans d’absence avec l’album Tombé du ciel. En 1986 notre parachutiste n’est pas loin d’abandonner, non pas pour quitter la scène mais pour tourner le dos à toutes les contraintes du métier. Plusieurs artistes l’aident à effectuer ce retour, Jacno (Stinky Toys, Elli & Jacno) qui produit l’album, William Sheller ou encore le violoniste calaisien Didier Lockwood. Le succès de la chanson titre va permettre à Higelin d’élargir considérablement son audience. Avec Tombé du Ciel, l’ancien punk rend hommage à son maître Charles Trenet. Minot, c’est son père qui lui fait découvrir le swing du fou chantant. Ils partagent la même folie, la passion du jazz et de la poésie, à tel point qu’Higelin enregistre en 2005 un album hommage Higelin enchante Trenet. Anecdote : la pochette de l’album Tombé du ciel est un montage, mais Higelin a obtenu son Brevet fédéral de parachutisme à Gap le 23 mai 1989. Enfin, il a intitulé son tube Tombé du ciel sans savoir que Charles Trenet a lui aussi une chanson qui porte le même titre (1946). Higelin nous a quittés en 2018 mais on vous invite à vous plonger dans sa musique et à dévorer “Je vis pas ma vie, je la rêve” (Fayard) écrit avec Valérie Lehoux. [2015]

 

X
X