"New year's day" a permis au groupe U2 de se faire connaître aux Etats Unis. (© U2 )

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1983, le groupe irlandais U2 publie War son troisième album produit par Steve Lillywhite avec la guerre en toile de fond : La guerre froide et le conflit-nord-irlandais. New year’s day a été composée avant l’abolition de la loi martiale en Pologne et fait référence au mouvement Solidarnosc mené par Lech Walesa, futur Prix Nobel de la Paix. La pochette de War montre la tête d’un enfant de six ans qui apparaissait déjà sur l’album précédent (Boy). Il s’appelle Peter, il est le fils de Derek Rowen, chanteur du groupe punk irlandais The Virgin Prunes. Le petit Peter est depuis devenu photographe professionnel. L’album a été enregistré à Dublin à Windmill Lane, berceau du groupe de Bono, et c’est dans la cage d’escalier du studio que Larry Mullen a enregistré la batterie de New year’s day. Par ailleurs, c’est le guitariste The Edge qui joue du clavier. New year’s day est le premier titre de U2 à se classer aux Etats Unis. Sans atteindre des sommets, il a bénéficié d’un bouche à oreille extraordinaire. La chanson aurait été mixée en dix minutes parce que Steve Lillywhite devait libérer le studio pour un autre groupe qui attendait à l’extérieur. Un mot sur le clip, il a été tourné en Norvège, et les quatre cavaliers que vous voyez à l’image ne sont pas les membres de U2, qui n’étaient pas très bons en équitation, la production a dû demander à quatre jeunes norvégiens de les remplacer, et comme les images sont à contre jour, on y voit que du feu. 

X
X