Avant le tube "It's raining men", les Weather Girls ont été les choristes de Sylvester. (© The Weather Girls)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1982, un avis de tempête s’abat sur les dancefloors. Deux chanteuses à forte corpulence Martha Wash et Izora Armstead deviennent les Weather Girls. Le tube taille XXL c’est It’s raining men. Cette chanson qui nécessite du coffre est d’abord refusée par Barbara Streisand, Diana Ross, puis Donna Summer qui la trouve trop blasphématoire. Avant de devenir les Weather Girls, Martha Wash et Izora Armstead sont les choristes de la star du disco Sylvester. Sous le nom de groupe Two Tons O’Fun, elles enregistrent deux albums, mais c’est avec It’s raining men que le public gay, puis le grand public découvre leur puissance vocale. Alors que les Weather girls atteignent la seconde place des charts au Royaume Uni en 1984, le même tube revisité par l’ancienne Spice Girl Geri Halliwell se classe numéro un en 2001. Depuis la séparation des Weather Girls en 1988, la voix de Martha Wash s’est fait entendre dans des tubes de C&C Music Factory ou de Black Box, quant à Izora Armstead elle nous a quittés en 2004.  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X