C'est dans la biographie "Elvis and Me" (1985) de Priscilla Presley que Martin Gore a découvert l'expression "Personal Jesus". (© Depeche Mode)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1989, Depeche Mode publie son septième album Violator (lire Episode #150). Une chanson sortie six mois avant l’album brouille les pistes et permet au groupe de Martin Gore d’explorer de nouveaux horizons. Sur Personal Jesus, Depeche Mode met pour la première fois en avant un gros son de guitare, au risque de choquer les fans de la première heure plus habitués aux synthétiseurs. L’expression Personal Jesus est attribuée à Priscilla Presley dans son livre Elvis and me publié en 1985. La veuve du King peut se vanter d’avoir vécu avec une icône quasi christique. La campagne de promotion de Personal Jesus est savamment menée avec un numéro de téléphone à composer pour découvrir la chanson avant sa sortie. Le clip western fait un malheur sur MTV. Le Maxi de Personal Jesus devient très vite la meilleure vente de Warner, et permet à Depeche Mode d’élargir considérablement son audience en lorgnant vers la scène rock. La preuve, une autre icône, Johnny Cash, s’empare de la chanson pour son disque testament en 2002 produit par Rick Rubin. [25/11/2020]

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X