"Dreams" a été Numéro Un aux Etats Unis le 18 juin 1977. (© Fleetwood Mac)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1977, le groupe Fleetwood Mac publie un album qui marque l’histoire de la musique. Petit retour en arrière : Fleetwood Mac est un groupe de blues anglais né en 1967 qui amorce un virage important vers la pop en 1975. Au moment où leur onzième album Rumours est enregistré, le torchon brûle entre Lindsey Buckingham (guitariste) et Stevie Nicks (chanteuse), le divorce est consommé entre le bassiste John Mcvie et sa femme Christine, même chose pour le batteur Mick Fleetwood qui est en pleine séparation. L’ambiance est délétère, et ça peut se lire entre les lignes de quelques chansons. Dans Dreams, quand Stevie Nicks dit : Players, only love you when they’re playing (Les joueurs, ne vous aiment que lorsqu’ils jouent), elle s’adresse à Lindsey Buckingham, lequel en retour s’adresse à son ex-compagne dans le titre Go on your own way. Malgré ces oppositions, la cohabitation est nécessaire puisque le succès est planétaire. Rumours s’écoule à 40 millions d’exemplaires. C’est l’un des 10 albums les plus vendus au monde. Le tube Dreams qui a été Numéro un en 1977 refait une apparition dans les charts aux Etats Unis quand Nathan Apodaca, un utilisateur de Tik Tok publie une video de lui faisant du skate en buvant du jus de Cranberry, vidéo qui depuis a été parodiée de nombreuses fois, notamment par plusieurs membres de Fleetwood Mac. [02/11/2020]

X
X