Le guitariste Eddie Van Halen [1955 - 2020] n'a pas souhaité être payé pour sa contribution au titre "Beat it". (© Michael Jackson)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1982, quand Michael Jackson enregistre son album Thriller, Quincy Jones lui suggère un titre rock pour élargir son public, un tube dans l’esprit My Sharona des Knack (1979). Quincy Jones demande à Eddie Van Halen (1955-2020) de devenir la référence rock sur le titre Beat it. Il est le guitariste de Van Halen, le plus grand groupe de Heavy Metal américain des eighties. Bon prince, Eddie Van Halen accepte de le faire gratuitement, comme une faveur pour Quincy Jones, en échange de deux caisses de bières, en étant persuadé que personne ne le reconnaîtrait. Son solo est mis en boîte en deux prises. Ce solo de guitare aurait pu lui apporter un gros paquet de dollars, mais permet à Jackson et Eddie Van Halen de rentrer un peu plus dans la légende. Le plus dingue dans l’histoire c’est que l’album Thriller quelques années plus tard empêche l’album 1984 de Van Halen d’atteindre la première place du Billboard. Grace à Beat It Michael Jackson franchit un nouveau palier, et devient le premier artiste noir à passer en boucle sur MTV. Retenant bien la leçon, il convoquera deux autres grands guitaristes sur ses deux albums suivants, Steve Stevens le guitariste de Billy Idol, et Slash, guitariste des Guns and Roses.  [12/10/2020]

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X