Johnny Nash est mort le 6 octobre 2020. (© Johnny Nash)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1972, le premier artiste reggae à se classer numéro un aux Etats Unis, n’est pas jamaïcain mais américain. Johnny Nash est texan, et il se rend régulièrement en Jamaïque pour enregistrer avec un certain Bob Marley, alors assistant producteur. C’est d’ailleurs Johnny Nash qui permet à Bob Marley de toucher ses premiers royalties avec sa version de Stir it up (1972). Son plus grand tube I can see clearly now est une chanson d’espoir pour ceux qui ont traversé des épreuves. En 1993, le jamaïcain Jimmy Cliff revisite ce tube pour les besoins du film Rasta Rockett (Cool Runnings), qui raconte les mésaventures de l’équipe jamaïcaine de bobsleigh aux Jeux olympiques d’hiver de 1988. I can see clearly now version Jimmy Cliff se classe numéro un en France, en Islande et en Nouvelle Zélande. En 1990, les irlandais de Hothouse Flowers en faisaient un version folk/rock de très haute volée. Quant à Johnny Nash, il est mort le 6 octobre 2020 chez lui à Houston au Texas. Il avait 80 ans.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X