L'album "Rio Grande" d'Eddy Mitchell s'est vendu à plus de 500 000 exemplaires. (© Eddy Mitchell.)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1993, Eddy Mitchell passe la barre de la cinquantaine et publie son 28ème album Rio Grande. Toujours auteur de ses textes sous son propre nom Claude Moine, les musiques sont du fidèle Pierre Papadiamandis. Il a composé plus de 200 chansons pour Schmoll depuis 1966. Cette fois, Eddy Mitchell décide de confier la production à quelqu’un d’autre, et de se contenter d’arriver les mains dans les poches au studio. Les sessions d’enregistrements à Londres et aux Etats Unis sont confiées à Ian Taylor, producteur réputé du guitariste Gary Moore. L’album Rio Grande est un succès, il se vend à 500 000 exemplaires et pour fêter ce succès, Mr Eddy se produit avec une formation bigband au Casino de Paris en décembre 1993, en version country à l’Olympia en janvier, et en variété au Zénith en février, puis les trois formules confondues à Bercy en mars. Rio Grande c’est l’histoire d’une cavale en trompe-l’œil. Le décor est cinématographique, mais la réalité rattrape vite l’auditeur quand il s’aperçoit que l’action se déroule dans la banlieue de Mulhouse. 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X